SANTEVOYAGE-GUIDE

SANTEVOYAGE-GUIDE

Le guide santé des voyageurs

Mal aux oreilles en avion

Quelques conseils pour soulager rapidement ce désagrément.

Mis à jour le 19-05-2019  |  Publié le 17-05-2019 - Lu 1 817 fois
Moyenne : 4.00 sur 5 (2 votes)


Les voyages en avion sont un moment de détente pour certains, et un cauchemar pour ceux qui souffrent des oreilles bouchées.

Quelques explications

Dans des conditions normales, l’oreille moyenne (cavité remplie d’air séparée de l'extérieure par le tympan) cherche à maintenir la même pression que celle de l’environnement extérieur, et ce, grâce à la trompe d’Eustache - un petit canal qui relie l'oreille moyenne à la gorge. Au repos, cette dernière est fermée et s’ouvre lors de la déglutition ou d’un bâillement. Ceci permet de maintenir l’équilibre de la pression de chaque côté du tympan. Cependant, un mauvais fonctionnement de la trompe d’Eustache peut occasionner des troubles de l’oreille moyenne. Par exemple, si cette dernière est obstruée, elle entraînera une baisse de la pression dans l’oreille moyenne, avec rétraction du tympan. Ceci peut se traduire par une sensation de pression, d’oreille bouchée, d’inconfort, de baisse de l'accuité auditive avec ou sans bourdonnement. 

Le même principe s’applique lors d’un voyage en avion. Bien que la cabine d'un avion soit pressurisée, lors d'un changement brusque d'altitude, la pression dans la cabine varie plus rapidement que ne peut le compenser le système de pressurisation. Le tympan est repoussé vers l’intérieur ou l'extérieur suivant la nature du changement de pression, donnant ainsi une impression d’oreille bouchée, un inconfort pouvant aller jusqu'à la douleur. Habituellement, les maux d’oreilles en avion ne causent qu’une douleur temporaire. Mais si l'on souffre d'une grippe, d'une sinusite, d'un rhume ou de mal de gorge, le rééquilibrage de la pression est encore plus difficile car les trompes d'Eustache sont enflammées. Cette congestion provoque l'obstruction du canal qui ne laisse alors plus passer l'air. Sous la pression, le tympan se tend comme une peau de tambour et devient douloureux : c'est l'otite baro-traumatique qui peut aller à l'extrême vers la perforation tympanique.


7 conseils pour soulager rapidement ce désagrément

1) Mâcher des chewing-gums ou bien sucer un bonbon afin d’ouvrir les trompes d’Eustache et rééquilibrer la pression ;

2) Bâiller et avaler lors de la montée et de la descente de l'avion - à plusieurs reprises ;

3) Pincer son nez avec deux doigts et expirer doucement la bouche fermée - sans forcer pour ne pas endommager le tympan ;

4) Boire de l’eau, pour éviter la déshydratation et l’irritation des voies nasales et de la gorge ;

5) Ne pas dormir pendant les phases de décollage et d'atterrissage. Si vous êtes endormi pendant les montées et descentes, vous serez moins réactifs aux variations de pression et pourrez être blessés ;

6) Ne pas boire de l’alcool ou de la caféine en vol car ils peuvent vous déshydrater et peuvent augmenter le risque de rupture des vaisseaux capillaires ;

7) Si vous souffrez de congestion nasale (rhume), d’une sinusite ou d’une otite, vous pouvez utiliser, 30 minutes avant le décollage et l’atterrissage, un décongestionnant nasal ou oral pour enrayer toute congestion et permettre à vos trompes d’Eustache de se rouvrir.

Toutefois si la sensation douloureuse et désagréable des oreilles bouchées se prolonge au-delà de quelques jours, il est conseillé de consulter un spécialiste ORL qui pourra vérifier que vous ne souffrez pas d’une otite.

Avec la participation du Dr Stéphane Hervé, ORL.
Site Internet : https://www.stephaneherve-orl.com/
Facebook : https://www.facebook.com/docteurStephaneHERVE/

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

F Envoyé à un ami

Publicités


Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
1 352 095 visiteurs au total
520 visiteurs ce jour
9 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2019

Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.