SANTEVOYAGE-GUIDE

SANTEVOYAGE-GUIDE

Le guide santé des voyageurs

Le Mal aigu des montagnes

Au-delà de 3000 m peut survenir le Mal aigu des montagnes (MAM).

Mis à jour le 20-09-2016  |  Publié le 26-09-2011 - Lu 6 556 fois
Aucun vote

Au-delà de 3000 à 3500 m, mais parfois dès 2000 m chez certaines personnes, l'altitude peut provoquer le Mal aigu des montagnes (MAM).

Quatre facteurs essentiels déterminent la survenue du MAM :

  • L’altitude atteinte : en général au-delà de 3000 à 3500 m, mais parfois dès 2.000 m chez certaines personnes.
  • La vitesse d’ascension : une arrivée en avion est plus risquée qu’une montée progressive en quelques jours (La Paz, Cusco, Juliaca, Lhasa, Leh…). Il faut savoir qu’il y a un intervalle libre de 4 à 6 h avant les premiers symptômes. Au-delà de 3 500 m, la vitesse d’ascension recommandée est de 400 m par jour en moyenne (différence d’altitude entre 2 nuits consécutives).
  • L’exercice physique excessif en début d’acclimatation.
  • La susceptibilité individuelle : génétiquement déterminée, elle est inconnue avant le premier séjour à haute altitude. Le test en hypoxie proposé en consultation de médecine de montagne est partiellement prédictif.

La prescription de certaines substances peut favoriser l’acclimatation : à discuter en fonction du contexte et de vos antécédents avec votre médecin.

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

F Envoyé à un ami

Publicités


Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
1 295 715 visiteurs au total
175 visiteurs ce jour
7 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2019

Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.