SANTEVOYAGE-GUIDE

SANTEVOYAGE-GUIDE

Le guide sant des voyageurs

Les dangers du soleil

Des dangers trop souvent méconnus ou ignorés

Mis à jour le 22-09-2016  |  Publié le 05-06-2006 - Lu 12 290 fois
Aucun vote

Le soleil, aussi agréable soit-il, présente des dangers surtout en zone intertropicale où ses rayons sont particulièrement puissants. Mais le risque existe également à la montagne, particulièrement sur la neige. Ne pas oublier que les nuages laissent passer les rayons utltraviolets et qu'il faut donc aussi se protéger du soleil par temps couvert. Attention aux enfants et aux personnes à la peau claire, plus vulnérables aux attaques du soleil.

Coup de soleil

C'est une brûlure de la peau qui peut être plus ou moins importante. Pour s'en protéger, il faut éviter l'exposition directe aux heures les plus chaudes de la journée et utiliser une crème solaire sur toutes les surfaces exposées (indice d'autant plus élevé que votre peau est claire : ne pas hésiter à prendre un indice 30 ou supérieur). Le traitement du coup de soleil consiste en l'application locale de crème réhydratante (BIAFINE ®) si la brûlure est superficielle. Consultez un médecin pour des brûlures étendues ou plus sérieuses (l'apparition de cloques témoigne d'une brûlure du deuxième degré). Ne plus s'exposer au soleil jusqu'à disparition complète des douleurs. L'application de talc sur les coups de soleil superficiels permet aussi de mieux supporter le frottement des vêtements. La prise de paracétamol peut aussi aider si la douleur est importante. Dans tous les cas, boire beaucoup d'eau. Attention : les coups de soleil répétés entraînent un vieillissement prématuré de la peau et augmentent le risque des cancers cutanés, particulièrement redoutables.

Insolation et coup de chaleur

L'insolation est une forme mineure de coup de chaleur. Elle se caractérise par des maux de tête accompagnés de nausées. Il n'y a pas de fièvre. Le coup de chaleur se présente comme une insolation mais avec en plus des signes de gravité : fièvre, vomissements, troubles de la conscience. En l'absence de prise en charge médicale, le coup de chaleur peut évoluer vers le coma puis le décès. En attendant les secours, il faut installer le patient à l'ombre et lui appliquer des compresses humides, voir l'asperger d'eau (non glacée !). Il faut également, si son état de conscience le permet, lui faire boire de l'eau. Pour éviter le coup de chaleur, il faut se protéger par le port de chapeau à large bord, de vêtements clairs et amples, et boire beaucoup et régulièrement (de l'eau !) afin de s'hydrater correctement. Il faut aussi prendre le temps de s'acclimater et éviter toute fatigue excessive durant les deux jours qui suivent l'arrivée. Ensuite, évitez les efforts physiques importants pendant les heures chaudes de la journée.

Et n'oubliez pas non plus :

  • le port de lunettes de soleil, pour protéger vos yeux (risque de cataracte) ; 
  • de renouvelez régulièrement l'application de crème solaire : sa protection n'est pas perpétuelle et l'eau et la transpiration en diminuent l'efficacité ;
  • de vérifier que les éventuels médicaments pris ne sont pas photosensibilisants.

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
732 426 visiteurs au total
219 visiteurs ce jour
4 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017

Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.